TEXTE :
Quelque part…
Jeudi 13 octobre, la météo annonçait un grand ciel bleu ! Idéal pour une sortie haute en couleur à l’Arboretum de Châtenay- Malabry.
Hélas, c’est tout le contraire, le ciel est blanc et il pleut !
Je ne suis pas vraiment équipé pour passer des heures sous la pluie en marchant dans les hautes herbes. Ici, pas de tonte excessive et les pelouses sont bien grasses. J’ai les pieds trempés car mes chaussures ne sont pas étanches.
Pourtant je suis là et je compte bien faire des photos. Les gouttes d’eau tombent sur la lentille avant de mon objectif, que j’essuie soigneusement. Une fois, deux fois, trois fois et ainsi de suite…
Je n’y arrive pas, en tout cas pas sous l’angle que je m’étais fixé en arrivant. Alors, je décide de faire de mon « ennemi » du jour, la pluie, mon allié. Elle sera présente sur mes photos. Avant de commencer ma série, je déverrouille l’autofocus et dirige l’objectif de mon appareil face au ciel. Les gouttes d’eau tombent toujours sur ma lentille mais je ne l’essuie plus !
Je déclenche…
Ma vision ne se fera pas cette fois-ci à travers l’oeilleton de mon appareil, mais à côté. Le bras tendu, je shoote à environ 80cm de mon oeil, c’est inhabituel avec un reflex, plus courant avec un compact ou un smartphone…